Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses catholiques de Nanterre
Menu

Paroisses Catholiques de Nanterre - Cathédrale Sainte-Geneviève

Sites des paroisses catholiques et des communautés catholiques de Nanterre


Edito
« LE VRAI BERGER DONNE SA VIE POUR SES BREBIS » (St-Jean 10/11-18)

Lorsque ce passage de l’Evangile de St-Jean est proclamé, je pense à ma nièce : Cécile, et son mari : Marc, et à tous ceux et celles, qui, sur les pentes des Baronnies dans la Drôme provençale sont bergers pour la production d’agneaux et élèvent des chèvres pour le fromage.

Une vie rude d’autant plus que ces derniers temps, les loups ont fait leur apparition disséminant les troupeaux en alpage et laissant à terre, des bêtes déchiquetées, gisantes, en proie aux corbeaux et autres voraces. C’est le désespoir qui s’installe au cœur de ces foyers, mais non l’abandon. En effet chacune des bêtes est aimée pour elle-même et souvent porte un prénom ou une caractéristique qui les font reconnaitre entre toutes. Si, pour certaines, des soins peuvent être donnés, il faut faire le deuil des autres.

Tant d’attention portée à chacune a toujours fait mon émerveillement. Un amour qui se partage au soir de la journée quand chacun se retrouve à la maison pour donner des nouvelles, bonnes et mauvaises. Oui, les bêtes font partie, pour ainsi dire, de la famille. Il faut envisager l’avenir, agir avec d’autres pour circonscrire le fléau. C’est une veille de tous les instants, un souci permanent.

Oui, Jésus est attentif à la vie quotidienne et s’en sert pour enseigner et nous aider à prendre conscience de quel amour nous sommes aimés. Lui-même qui tient la vie de son Père nous assure de son amour pour chacun et chacune par une vie toute donnée sans limite, un amour parfait empli d’éternité. Son attention se porte aussi sur ceux qui sont de la périphérie, comme le soulignait le Pape François, afin que tous aient la joie de connaitre et croire en cet Amour révélé en Christ.

Une famille provençale, parmi d’autres, vit concrètement ce que Jésus exprime. La vie évangélique n’est pas de retenir par cœur une somme de paroles, une compilation de phrases, mais d’avoir une vie offerte, généreuse, aimante, confiante au-delà des souffrances qu’elle peut engendrer et parfois des sanglots, une vie avec d’autres pour faire reculer le mal. Cécile et Marc merci d’être « signe » d’une vie donnée et offerte. Je vous embrasse.

Père Jean Mouillade

Pour s’informer : «  sortie »patrimoines ! à la Roche sur le Buis »

Par Dominique Ortolland at 09/11/2015 14:50 |
 

Newsletter
Partagez les informations du site
Lectures du jour

Première lecture : « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises » (Jc 4, 1-10)

Psaume (Ps 54 (55), 7-8, 9-10ab, 10cd-11ab, 23)

Plus…
Visite virtuelle cathédrale

Cliquez sur l'image pour la visite virtuelle de la cathédrale depuis ce site

Questions ALETEIA