Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses catholiques de Nanterre
Menu

Activités paroissiales

Retour sur...

 

LA JOURNEE DE RENTREE PAROISSIALE

Dès le 2 septembre 2017, la communauté paroissiale a été invitée à une journée de récollection pour préparer l’année pastorale à Notre Dame de la Miséricorde. "Ecoute la voix du Seigneur, tu entendras que Dieu t’appelle".


Après un accueil autour d’un café, la journée commence à 10h30 par un chant à l’Esprit Saint : Esprit de vérité, brise du Seigneur, Esprit de liberté passe dans nos cœurs.


Vient un temps personnel de prière et de réflexion sur l’évangile selon Saint Luc 10, 1-11 : "Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson".

Puis un temps pour réfléchir à la mission à partir de la lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 12, 4-18 soutenu par quelques pistes pour alimenter la réflexion : "Quels sont mes talents ? Comment je les mets au service des autres ? A quel service je me sens appeler ?"


Nous sommes invités à écrire sur des post-it, nos objectifs, nos engagements concrets dans les domaines de la vie de l’Eglise (matériel, spirituel...). Il est déjà 12h30, heure du repas partagé.

14h : reprise du travail en atelier pour faire émerger des initiatives concrètes ainsi que des porteurs de ces projets sur les thèmes suivants :

 

1. Célébrer/Prier
2. Transmettre/Annoncer
3. Accueillir
4. Communiquer/Informer

5. Servir

 

 

Quelques points forts pour cette année :

  • Témoigner de l’Espérance.
  • Organiser un dîner-débat largement ouvert ayant pour thème : Notre planète, notre maison commune, comment la protéger ?
  • Catherine se propose d’aider Suzanne pour le fleurissement de l’église.
  • Laurence accepte d’aider Brigitte au niveau du secrétariat...

Voici une des intentions de la prière universelle, à la messe qui a suivi notre journée :

Dans un monde où la communication est accaparée par ceux qui ont les moyens ou qui parlent le plus fort, rends-nous attentifs, Seigneur, à ceux qui ont du mal à se faire entendre. Que nous sachions les prendre en compte et que l’Eglise puisse être le lieu d’expression de leurs attentes et de leurs espoirs.